La culotte de cheval, qu’est-ce que c’est ?

Définition : qu’est-ce que la culotte de cheval

Vous savez plus ou moins que cela correspond à un amas graisseux au niveau des fesses ou des cuisses ou peut-être même des hanches…

Quelques solutions :

  1. les gaines pour masquer la culotte de cheval
  2. les gels liftants
  3. Les brûleurs de graisse
  4. Les coupe-faim

culotte-de-chevalLa culotte de cheval est une couche graisseuse qui s’installe sur les faces externes des cuisses sous les hanches (voyez plutôt l’image qui est bien plus parlante) et réputée pour être assez difficile à éliminer. Elle touche plus volontairement les femmes que les hommes puisque le taux de graisses de la femme s’élève à 30% du poids de son corps contre 10% chez l’homme. Cet écart est généralement lié aux hormones féminines (les œstrogènes)  qui sont fabriquées en permanence chez la femme et encore plus durant la grossesse.

En revanche les femmes sont inégalement touchées par cette petite disgrâce puisque la morphologie et l’héritage génétique peuvent en être à l’origine. Il faut donc savoir que la culotte de cheval peut toucher autant une femme en surpoids qu’une femme mince à l’hygiène alimentaire irréprochable ! Il s’agit donc d’un problème de graisses stockées, ce qui les rend plus difficiles à effacer que d’autres car ce sont des graisses profondes.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il sera impossible de la déloger en respectant quelques consignes simples ! Nous vous avons même concocté un programme pour perdre votre culotte de cheval en 4 semaines. Il faudra s’accrocher et faire du sport quasi-quotidiennement pour voir des résultats, mais le jeu en vaut la chandelle.

Les autres désagréments

Comme les malheurs ne viennent jamais seuls, il est possible que vous soyez aussi touchée par l’effet peau d’orange. En effet, parmi les désagréments liés à l’apparition de la culotte de cheval, on retrouve notre vieille amie la cellulite. La cellulite est une variation physiologique de la répartition de la graisse qui donne à la peau une texture couramment appelée « peau d’orange ». Pour retrouver une peau lisse et éliminer la cellulite, des exercices ciblés existent afin de raffermir les zones concernées. En général, la cellulite apparaît à l’arrière des cuisses et sur les fessiers chez la femme. Sachez que pour lutter plus efficacement contre la cellulite, de nombreuses crèmes amincissantes (à l’efficacité plus ou moins élevée selon les femmes) sont disponibles sur le marché. Crèmes anti-cellulite ou pas, gardez à l’idée que vous devrez faire des efforts physiques pour venir à bout de ce petit désagrément.

Qui est concerné par la culotte de cheval ?

La croyance populaire voudrait qu’elle ne touche que les femmes, et bien non, c’est faux : pas de jaloux ! La culotte de cheval peut aussi se développer chez les hommes même s’ils sont bien moins sujet à l’accumulation de graisse à ce niveau là.

Causes de la culotte de cheval

Elles sont diverses et il faut savoir que le surpoids n’est qu’une cause parmi tant d’autres. Comme nous l’avons vu plus tôt, vous pouvez avoir une culotte de cheval tout en étant mince et en ayant une bonne hygiène de vie. A ce moment-là, c’est sûrement du côté des hormones qu’il faut chercher. Voici cependant les causes les plus courantes de la culotte de cheval :

  1. Les hormones
  2. Le morphotype
  3. Une alimentation trop grasse
  4. Le manque d’exercice
  5. L’accouchement

Tout d’abord sachez une chose, la culotte de cheval demande du travail à éliminer mais c’est tout à fait possible sans passer par la case liposuccion ! De nombreux cas de femmes ayant réussi à éliminer cette petite disgrâce nourrissent les forums ! Vous pouvez nous croire, nous avons fait le tour de la question avant de vous proposer ce site d’information. Alors à bas les complexes et commençons dès maintenant la lutte contre ces rondeurs.

Lutte contre la culotte de cheval

Un seul mot d’ordre : motivation. A partir de là tout se passera bien. Les plus motivé(e)s ont réussi à perdre la graisse accumulée en moins d’un mois : pas une minute à perdre !

Dites-vous bien une chose : le plus difficile c’est de démarrer votre programme pour perdre votre culotte de cheval. Ensuite, les résultats que vous obtiendrez seront bien assez motivants et stimulants pour que vous ne baissiez plus la garde, alors en route ! Pour celles qui voudraient démarrer maintenant, rendez-vous sur la page dédiée aux exercices pour éliminer la culotte de cheval.

Le régime « culotte de cheval »

Si vous souhaitez  « enlever » la culotte de cheval, cela passera par quelques efforts sur votre alimentation. Pas de recette de régime miracle pour supprimer la culotte de cheval, mais du bon sens et des bonnes résolutions.

Ainsi nous vous conseillons fortement de supprimer si possible ou d’éviter au maximum les produits suivants :

  • L’alcool et tout ce qui va avec ! Comme les biscuits apéritifs qui débordent de sel et de graisses saturées
  • Les produits préparés du supermarché : une horreur en termes de sel et calories pour la plupart
  • Le pain blanc : préférez toujours la farine complète à la farine blanche
  • Les sucreries : oubliez un moment les pâtisseries et les bons desserts bourrés de calories

Oui, c’est difficile. Mais en adoptant une bonne hygiène alimentaire vous rendrez à la fois service à votre silhouette et à vos artères, le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Différences liposuccion, lipoaspiration, liposculpture : quelques éclaircissements

Derrière ces trois termes (liposuccion, lipoaspiration et liposculpture) se cache exactement la même définition. Il s’agit d’une opération chirurgicale à visée esthétique qui consiste à supprimer les graisses localisées par aspiration. Ne soyez donc pas choqué par l’utilisation aléatoire de l’un ou l’autre de ces termes cliniques.

Objectifs de l’opération

fesses de femmesLa lipoaspiration a pour objectif de vous débarrasser définitivement des stocks de graisses dont vous n’arrivez pas à bout. La culotte de cheval fait partie de ces zones où les graisses s’installent et qu’il est souvent difficile de déloger même avec un bon régime alimentaire et de l’exercice physique. L’aspect définitif de la suppression des graisses via liposuccion ou lipoaspiration est tout de même à nuancer puisqu’en cas de prise de poids, de nouveaux amas de graisse peuvent apparaître.

La lipoaspiration ou liposuccion de la culotte de cheval de A à Z

1.      Avant l’intervention : ce qu’il faut savoir

En règle générale, il est conseillé de réaliser deux consultations avec le chirurgien esthétique afin qu’il puisse faire l’examen de votre morphologie. Cette étape est cruciale puisqu’elle permet au chirurgien d’adapter les techniques à sa disposition en fonction de la qualité cutanée de chaque patiente. C’est aussi à ce moment, qu’il pourra déterminer où sont installées les lipoméries,  des amas graisseux stockés localement et qui résistant généralement aux meilleurs régimes alimentaires.

Un bilan sanguin doit être réalisé ainsi qu’un contrôle d’allergie sont réalisés avant toute chose. Enfin une rencontre avec l’anesthésiste doit se faire dans le mois précédent l’intervention.

Votre chirurgien vous prescrira un traitement homéopathique à base d’arnica pour éviter les bleus liés à l’opération. Un panty de contention vous sera aussi recommandé pour éviter les œdèmes et de limiter les risques de phlébite.

Il ne vous sera pas demandé d’arrêter de fumer pour réaliser l’opération mais sachez cependant que le tabagisme retarde la cicatrisation cutanée post-opératoire. Il est donc fortement recommandé d’arrêter de fumer au moins un mois avant l’opération et ce jusqu’à la cicatrisation totale des plaies.

2.      Les contre-indications

La liposuccion est déconseillée pour (risque fort d’embolie pulmonaire ou de phlébite) :

  • les adolescents
  • les femmes prenant la pilule
  • les obèses
  • les grands fumeurs

3.      La prise de décision

Une fois les premières rencontres avec le chirurgien et les différents bilans effectués, le praticien devra vous remettre son devis ainsi qu’un formulaire de consentement. A partir de ce moment vous disposerez d’un délai de réflexion obligatoire de 15 jours, comme le précise le cadre juridique pour une opération purement esthétique.

4.      L’anesthésie avant la liposuccion

Lorsqu’il s’agit des cuisses, la majeure partie des opérations se fait sous anesthésie générale. Si la zone à traiter est peu étendue, cette opération peut se faire sous anesthésie locale. Concernant la culotte de cheval, ce sera au cas par cas, mais attendez-vous tout de même à une anesthésie générale.

Cette opération est généralement réalisée en ambulatoire, ce qui signifie que vous ne passez pas la nuit à l’hôpital. Si la quantité de graisse extraite est importante, l’hospitalisation peut durer de 1 à 2 jours.

5.      L’opération

lipoaspiration-5La durée de l’opération dépend directement du nombre de zones à traiter. Ainsi si vous ne traitez que la culotte de cheval, l’opération peut durer entre 30 minutes et 2 heures (chiffres donnés à titre indicatif, votre praticien vous donnera ces informations de manière précise).

Après anesthésie générale ou locale, de petites incisions seront réalisées (quelques millimètres) dans un pli naturel de votre peau. Ces incisions permettent au chirurgien d’insérer des canules de lipoaspiration dans la graisse (voir la figure). Cette méthode permet, selon la taille des canules de traiter les graisses profondes. Il est aussi possible de réaliser une liposuccion superficielle avec de petites canules pour raffermir la peau.

6.      Prix de la liposuccion culotte de cheval

Le prix de l’opération dépend du nombre de zone que vous allez traiter. La lipoaspiration des cuisses complètes coûte entre 3000 et 4000 euros. Il faut aussi savoir que ces tarifs comprennent l’anesthésie, les honoraires de votre chirurgien ainsi que les frais d’hospitalisation.

Pour une liposuccion de la culotte de cheval uniquement, nous avons constaté chez différents chirurgiens des tarifs de l’ordre de 2000 euros.

Voici les tarifs que nous avons pu constater :

  • Lipoaspiration des fesses : tarifs allant de 1000 à 3000 euros
  • Liposuccion culotte de cheval : de 1500 à 3000 euros
  • Liposuccion des cuisses : de 1500 à 3000 euros

Sachez enfin que s’agissant d’une opération purement esthétique, la liposuccion n’est pas remboursée par la sécurité sociale et ne peut être prise en charge par votre mutuelle.

Ce que la lipoaspiration ne doit pas être

Cette opération qui relève de la chirurgie esthétique, ne doit pas être vue comme une méthode d’amaigrissement et ne devra en aucun cas se substituer à une bonne hygiène de vie. Elle ne doit donc pas être envisagée dans le cadre d’un traitement de l’obésité.

Quelles seront les marques laissées par l’opération ?

Les incisions sont relativement courtes, de l’ordre de 4 à 6 mm et sont discrètes puisqu’elles sont le plus généralement faites dans un pli naturel du corps. Les derniers progrès en liposuccion superficielle font que la peau ne souffre plus de l’opération grâce à l’utilisation de canules toujours plus fines.

Une liposuccion bien faite ne doit pas abimer la peau. Si vous souffrez d’un défaut de rétraction cutanée, il s’agit d’une mauvaise élasticité cutanée qui a dû être mentionnée par votre chirurgien avant l’intervention. Notez cependant qu’une mauvaise élasticité ne représente pas une contre-indication, vous devez juste en connaître les conséquences et les accepter ou non.

Photos avant après liposuccion

lipoaspiration-culotte-de-cheval liposuccion-culotte-de-cheval avant-après-liposuccion

Les exercices gagnants pour travailler la culotte de cheval

Pour vous attaquer à votre ennemie jurée, un peu de méthodologie ! Sachez d’abord que pour éliminer les graisses stockées, rien de plus efficaces que le cardio… Et oui mesdames, on y coupe pas. C’est et cela restera le meilleur moyen d’affiner votre taille et de vous raffermir. Alors plus d’excuse, on enfile ses chaussures de running et on va courir.

Perdre sa culotte de cheval : les exercices ciblés pour la culotte de cheval

1.      Gym culotte de cheval : le squat

illustration exercice contre la culotte de chevalL’exercice pour les fessiers par excellence ! Vous allez vous renforcer musculairement tout en vous raffermissant. Cet exercice est des plus simples à réaliser et ne nécessite aucun matériel. Assurez la descente de vos fesses tout en contrôle et en maintenant votre dos le plus droit possible, tendre vos bras en avant (comme sur la photo) peut vous aider à garder la bonne posture.

Réalisez ainsi 5 séries de 10 squats et attendez 24h avant de recommencer cet exercice qui sollicite vos grands muscles.

2.      Muscler la culotte de cheval

Bon ce n’est pas votre culotte de cheval que l’on va chercher à muscler mais vous m’aurez compris, on va cibler exactement cette zone avec cette exercice de musculation de la culotte de cheval. Munissez-vous d’un tapis de sport pour que l’effort soit moins douloureux pour vos genoux et installez-vous comme sur l’illustration. Gardeillustration exercice contre la culotte de chevalz dans la mesure du possible un dos bien droit et donc parallèle à la surface du sol. Une fois dans cette position réalisez de petite rotation avec votre jambe qui est l’air.

Faites ainsi 30 secondes sur chaque jambe et reposez-vous 1 minute avant de vous y remettre ! A recommencer 5 fois.

3.      Exercice contre la culotte de cheval

illustration exercice contre la culotte de chevalUn autre exercice anti culotte de cheval qui a largement fait ces preuves et qui est en fait une variante du précédent consiste à lever la jambe qui travaille et à la reposer. Inspirez-vous de l’image pour reproduire une posture sans risque pour votre dos et répétez l’exercice 10 fois pour chaque jambe avant de marquer une pause d’une minute. Reprenez cet exercice 5 fois.

Les sports contre la culotte de cheval

Certains sports sont plus efficaces que d’autres pour lutter contre la culotte de cheval, nous en avons sélectionné 3 qui sortent un peu de l’ordinaire et vous changeront des autres exercices pour perdre la culotte de cheval :

1.      Le cross-fit : tonifiez-vous !

femme faisant du cross fit

Le crossfit est une discipline relativement nouvelle en France mais qui fait de plus en plus d’adeptes. Cette méthode d’entrainement musculaire qui nous vient des Etats-Unis est au croisement de plusieurs disciplines sportives comme l’athlétisme, la gym ou encore le fitness.

Le travail de toutes les parties du corps vous permettra non-seulement de perdre votre culotte de cheval mais aussi de vous affiner de manière globale. En revanche, le Crossfit se pratique généralement avec un coach sportif et vous ne pourrez pas forcément reproduire les exercices chez vous. C’est un mal pour un bien puisque cela vous motivera d’avoir un rendez-vous hebdomadaire pour lutter contre votre culotte de cheval !

2.      L’aqua-biking contre la cellulite

aquabikingComme le Crossfit, l’aqua biking est plutôt nouveau en France et les tarifs pratiqués restent encore prohibitifs. Cependant si vous avez la possibilité de pratiquer, ne vous privez pas ! L’aqua biking serait en effet très efficace pour lutter contre la cellulite. L’action cumulée de vos efforts et des jets hydromassants sur vos cuisses faciliterait donc la perte des graisses stockées. Concernant les tarifs, il faut compter environ 40 euros pour une séance de 30 minutes, plutôt onéreux mais ces tarifs sont dégressifs si vous optez pour une formule d’abonnement.

Sachez aussi que de plus en plus de piscines municipales proposent des séances collectives à des prix bien plus avantageux que ceux des centres dédiés, renseignez-vous auprès de votre piscine.

3.      Natation et culotte de cheval : l’arme ultime

nage brasseCette fois c’est un peu moins original, nous vous l’accordons, mais pour lutter contre les graisses rien de tel que la natation. Choisissez une nage qui sollicite beaucoup le bas du corps et le tour est joué, vous perdrez votre culotte de cheval de manière rapide et en brûlant d’autres graisses moins ciblées, parfait non ?

Nous vous recommandons de choisir la brasse qui sera réellement votre arme ultime pour dire adieu à la culotte de cheval. Pour de meilleurs résultats encore, du moins plus ciblés, prenez une petite planche que vous tiendrez face à vous bras tendus. Ainsi vous ferez davantage travailler vos jambes. Essayez d’avancer en faisant des battements sous l’eau avec vos jambes. Cet exercice qui vous demandera beaucoup d’effort et qui vous fatiguera rapidement n’est donc pas à réaliser sur la durée : alternez avec la brasse ! L’aller avec la planche et le retour en brasse par exemple.

Leave a Comment